03
Mai

Le vin rouge et les spécialités bordelaises : un mariage heureux

Le vin rouge rehausse la saveur de vos plats que ce soit pour les grandes occasions ou pour des repas plus modestes. Sachez aussi que le secret d’une bonne table réside dans le mariage heureux des ingrédients que vous utilisez.

Alors, quelle meilleure épouse pour un vin de Bordeaux qu’une spécialité bordelaise ?

 

Les grattons

En entrée, pourquoi ne pas opter pour des grattons ? C’est un plat traditionnel que vous retrouvez dans de nombreuses régions françaises, dont celle de Bordeaux. Disponibles dans toutes les bonnes charcuteries, les grattons sont fabriqués à base de résidus grillés de viande et de graisse de porc. La barde et la couenne sont coupées en morceaux, tandis que l’épaule et la longe sont coupées en tranche.

Les grattons nécessitent une dizaine d’heures de cuisson avant d’être filtrés à l’aide d’une passoire en forme de cône. La préparation est ensuite moulée dans une terrine et mise au congélateur pendant 24 heures.

Les grattons s’accordent avec des vins rouges secs et équilibrés.

 

L’agneau de Pauillac

L’agneau de Pauillac est élevé dans le département de la Gironde, selon les traditions et les savoir-faire ancestraux. Le Label Rouge garantit la qualité et la typicité de cette viande blanche au goût incomparable.

Au printemps, les épaules d’agneau de Pauillac sont des morceaux de choix pour concocter de délicieuses recettes. Les keftas sont ainsi préparés à base de viande hachée et émiettée. Le goût délicat est relevé par des assaisonnements variés : sel, poivre, épices, piment, coriandre, jaune d’œuf, pomme Limousin AOP.

Les carrés d’agneau de Pauillac sont parfaits pour préparer de délicieux rôti à la croute de sel. Vous pouvez le servir en plat principal avec des légumes de saison ou accompagné de sauce mousseuse à l’ail.

Un vin rouge corsé sera le bienvenu avec ce succulent plat.

 

Entrecôte à la bordelaise

Pour les amateurs de viande rouge, l’entrecôte à la bordelaise est tout indiquée ! C’est une recette facile à préparer que vous pouvez servir avec une poêlée de cèpe ou des pommes de terre sautées.

Pour cuire cette entrecôte, il est courant d’utiliser les sarments de vigne ! Ces branches coupées à la fin de l’hiver sont d’excellents combustibles pour votre barbecue. De plus, ils donnent à votre viande un goût fumé, si particulier.

À marier avec un Bordeaux supérieur aux notes de fruits rouges !

 

Lamproie à la bordelaise

Vous trouvez de la lamproie chez vos poissonniers de février à mars. Elle peut être servie en tant que plat principal avec ses traditionnels croûtons à l’ail. Vous pouvez aussi utiliser d’autres accompagnements tels que le riz ou les légumes de saison.

La lamproie se cuit à feu doux pendant deux heures dans une sauce à base de bouquet garni, de poireau, ainsi que d’un mélange de vin rouge.

 

Canelés de Bordeaux

En guise de dessert, prévoyez des canelés de Bordeaux qui se caractérisent par une texture croquante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur. Ce patrimoine culinaire d’Aquitaine est tout simplement une pure merveille de la pâtisserie. Vos convives se délecteront de sa saveur vanillée et de son léger soupçon de rhum.

 

Prêt pour un repas 100% bordelais lors de votre prochain dîner ? Les vins rouges de Château Grand Français vous attendent sur notre boutique en ligne.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *