26
Jan

Le vin bio, nouvelle star du réveillon

La consommation bio s’installe de plus en plus dans notre quotidien. Ce marché a connu une progression exponentielle en 9 ans. Aujourd’hui, 90% des consommateurs français disent acheter occasionnellement du bio et 62% au moins une fois par mois. Le vin rouge fait aussi parties des aliments plébiscités en déclinaison bio.

Comme nous avions pu le voir dans un précédent article, 35,8% des Français boivent du vin bio. Parmi eux, 77% le font dans un souci de protection de l’environnement.

Il est alors peu étonnant d’apprendre que les fêtes de fin d’année ont été l’occasion de proposer des menus 100% bio !

 

Les alternatives des grands chefs

Évidemment, de nombreux restaurants surfent sur la vague du bio et ne proposent à leur carte que des aliments issus de l’agriculture biologique. D’autres, comme Le Fouquet’s, ont ajouté un menu entièrement bio à leur carte.

Mais il est vrai qu’il est difficile de s’imaginer tout un repas de Noël et de Nouvel An avec uniquement des ingrédients sains et naturels. Pourtant, les chefs ont rivalisé d’imagination et ont su proposer de succulents mets respectueux de l’environnement, s’accordant à merveille avec une excellente bouteille de vin bio.

 

Des repas sans caviar ni viande rouge

Comme les consommateurs d’alimentation et de vin bio sont soucieux de l’environnement, les restaurateurs ont voulu aller plus loin dans leur menu. Ils ne se sont pas contentés de servir uniquement des mets estampillés « bio », ils ont été jusqu’à refuser de servir certains aliments, même naturels, car il y aurait tout de même des conséquences sur la planète.

Par exemple, le caviar est exempt des menus bio, car l’esturgeon est malheureusement une espèce en voie de disparition. Quand il a fallu choisir du saumon, la sélection s’est faite plutôt sur les espèces sauvages que sur les poissons issus d’un élevage bio. Grandir et vivre dans leur milieu naturel reste tout de même ce qu’il y a de mieux pour les saumons et la qualité de leur chair !

Le bœuf n’a pas eu les honneurs dans les assiettes des réveillons bio et pour cause ! L’élevage bovin génère énormément de carbone. Les volailles ont alors davantage étaient présentées, notamment le poulet bio.

Évidemment, les légumes hors-saison ont été bannis et ce sont les potimarrons, carottes, courges, pommes de terre et topinambours qui ont servi d’accompagnement.

Quant au dessert, pour finir en beauté. Là encore, ce sont les fruits d’hiver qui ont été mis à l’honneur sur les tables de Noël et de Nouvel An. Enfin, pour les délices chocolatés, le cacao utilisé provenait bien souvent du commerce équitable.

 

Du champagne et du vin bio

Pour accompagner ces aliments entièrement naturels, il fallait les boissons adéquates. Le Champagne est souvent l’ami des apéritifs ou du « bonne année » crié à minuit. Et il existe aussi en déclinaison bio ! Même s’il est plutôt rare, puisque seulement 1% du vignoble champenois est cultivé en agriculture biologique ou biodynamique.

Pour accompagner le repas, il a été plus facile de trouver des vins bios s’accordant avec les différentes recettes naturelles. Même sans viande de bœuf, le vin rouge s’accorde très bien avec un délicieux poulet bio farci. Il est aussi l’allié des fromages bio et des bûches fruitées. Il a donc aussi trouvé sa place durant des repas de fin d’année conviviaux et respectueux de l’environnement.

 

Mais le vin bio s’accompagne toute l’année et en toute occasion ! Si vous voulez découvrir le vrai goût du terroir bordelais, nous vous invitons à vous rendre sur notre boutique pour découvrir notre Château Grand Français et notre cuvée de L’Héritage de Grand Français.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *