10
Oct

Qu’est-ce qu’un vin de garde ?

Comme son nom l’indique, un vin de garde est un vin qui se bonifie en vieillissant et qu’il faut donc garder quelques années avant de le déguster. En général, il est conseillé de le consommer au moins 5 ans après son année de récolte, mais certains grands crus peuvent être conservés jusqu’à 50 ans.

Le cycle de vie du vin

Les vins de garde obéissent à un cycle de vie très particulier. Constamment en mouvement, le vin est d’abord très caractérisé par ses notes de fruits et de fleurs, ainsi que par ses senteurs boisées s’il est élevé en fût de chêne. Ce qui marque sa jeunesse, et donc sa première période de vie, c’est justement cette structure marquée, où les tanins sont encore très présents. Parfois trop.

La seconde étape du cycle de vie, appelée « maturité », évolue vers des arômes plus sucrés, car les fruits ont eu le temps de mûrir. Les notes boisées s’atténuent et les tanins se délient un peu de leur caractère. Ceux qui aiment le vin de caractère, au goût marqué, apprécieront d’ouvrir la bouteille durant cette étape.

Pour ceux qui préfèrent le vin plus souple, sans aucune acidité, qui laisse place à un bouquet plus étoffé, il faudra attendre que la bouteille entre dans sa phase « d’apogée ». C’est à ce moment que toute l’harmonie des saveurs se délivre sur le palais, c’est une sorte d’état de grâce pour le vin et l’occasion ou jamais de le déguster.

En effet, ensuite vient le déclin. Le vin s’oxyde et perd sa jolie couleur rubis, il devient terne et un léger dépôt coule au fond de la bouteille. C’est maintenant trop tard pour boire la bouteille…

Ce cycle de vie du vin est plus ou moins long, selon la catégorie de garde à laquelle appartient le cru. Nous pouvons en distinguer 3 principales :

  • Les vins de moyenne garde qui se conservent entre 5 à 10 ans,
  • Ceux de longue garde qui se bonifient entre 10 et 20 ans,
  • Ceux de très longue garde qui peuvent être conservés durant plus de 20 ans.

 

Les éléments pour qu’un vin vieillisse correctement

Pour qu’un vin soit qualifié de garde, il doit regrouper divers éléments qui l’aident à garder toute sa structure sur une longue période et qui assurent un développement bonifié durant ses phases de maturité et d’apogée. Pour cela, il doit contenir une dose élevée de tanins et d’acidité, ainsi qu’une forte quantité de composés phénoliques. Ces composés proviennent généralement des parties solides du raisin, de la pellicule et des pépins.

Bien entendu, pour qu’un vin se conserve de manière optimale, il doit faire l’objet d’un stockage rigoureux, dans une cave à la température parfaite et constante, sans humidité. Il doit aussi avoir un bouchon de bonne qualité, qui ne laissera pas s’échapper l’air et qui ne lui transmettra pas un goût… de bouchon ! C’est valable aussi bien pendant qu’il est gardé au domaine, qu’au moment où vous le ramenez chez vous après l’achat en magasin.

 

Déterminer le potentiel de garde d’un vin

Maintenant, vous vous demandez certainement comment savoir si un vin se garde ou pas. Sachez que généralement, les vins de garde sont des vins rouges. Les rosés se boivent très souvent dans l’année suivant l’achat et pour les blancs, cela dépend de plusieurs facteurs.

Le mieux est de demander conseil auprès de votre caviste, qui saura vous dire si le vin se garde et durant combien de temps. Sinon, vous pouvez vous appuyer sur l’appellation et le millésime, à condition de bien connaître les appellations qui se conservent. Les grands crus de Bordeaux sont des vins de garde, par exemple. Il en va de même pour les St-Emilion. A partir du moment où le cru se compose de cabernet sauvignon, vous pouvez être certain que le vin pourra se conserver au moins 5 ans.

 

Si vous souhaitez vous constituer une cave avec des vins de garde, il est important de veiller à la température de celle-ci. Pour que les bouteilles se conservent et continuent de « vivre » sur leur temps de garde, le thermomètre doit être réglé sur 12°C. Cette température ne doit connaître aucune variation et rester stable en été comme en hiver. Au niveau du classement, il est recommandé de mettre les vins qui se conservent le plus longtemps au fond de la cave et mettre ceux de moyenne garde à portée de main. Enfin, concernant les vins de Château Grand Français par exemple, les millésimes 2009 et 2010 peuvent se conserver jusqu’à 10 ans.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *