01
Juil

Que sont les vendanges en vert ?

Encore appelée éclaircissage, la vendange en vert est une technique viticole visant à optimiser le rendement d’une vigne. En général, elle est pratiquée entre la période qui suit la taille de l’hiver et l’ébourgeonnage au printemps.

Cette méthode de récolte suscite de nombreux débats chez les vignerons. Certains pensent qu’elle doit être utilisée avec parcimonie, alors que d’autres n’y voient que des avantages.

Afin d’apprécier plus en détail cette méthode de culture, nous vous proposons un tour d’horizon sur ce que sont les vendanges en vert.

 

La méthode et ses objectifs

La vendange en vert consiste à réduire la partie excédentaire d’une récolte par élimination de certaines grappes, afin d’éclaircir les cépages. Concrètement, le vigneron va couper certaines grappes identifiées comme étant de moins bonne qualité et celles qui ne sont pas mûres, pour permettre une bonne maturation des grappes restantes. Cela permet d’alléger la plante en facilitant la photosynthèse indispensable à sa croissance.

En fait, lorsque le rendement raisin/cep est trop élevé, la vigne ne pourra pas donner des vins de qualité, car elle doit partager ses ressources entre ses multiples grappes. Par conséquent, certains vignerons privilégient un nombre restreint de raisins pour qu’ils bénéficient d’un maximum de bienfaits provenant de la vigne.

La vendange en vert est donc appliquée pour améliorer la qualité du vin grâce à une maîtrise du rendement de la vigne.

 

Les avantages de la pratique des vendanges  en vert

Cette méthode corrective présente un intérêt en cas de surproduction ponctuelle. La vendange en vert peut ainsi aider la vigne à produire plus de fruits de qualité. Ce qui permet, selon certains vignerons, d’augmenter le rendement de la vigne l’année suivante. Ainsi, le vin produit sera plus concentré, avec un goût pur qui laisse davantage le terroir s’exprimer.

 

Les limites de cette technique de culture

Cependant de nombreux vignerons refusent d’adopter cette technique. Ils pensent que la vendange en vert présente plus d’inconvénients que d’atouts pour leur vigne. En effet, cette opération est généralement pratiquée au moment de la véraison, période du cycle végétatif de la vigne qui commence avec la coloration des raisins. Or, cette période marque le début de la floraison des plantes. Si la vigne subit une trop forte élimination, elle va penser qu’elle n’a pas assez produit de grains et l’année d’après, elle va en fabriquer deux fois plus ! Le vigneron devra alors effectuer une double dose de travail, ce qui va forcément nécessiter plus d’investissements. Il convient alors d’utiliser cette technique uniquement lors d’années spéciales, sinon cela peut vite devenir très coûteux en personnel et en investissements financiers pour le vigneron.

De plus, l’opération peut être un échec si elle n’est pas bien menée. Ce qui augmente le risque d’un vin dilué, l’effet inverse de ce qui est recherché en pratiquant la vendange en vert.

 

Les conditions d’une vendange optimale

Il faut tenir compte des conditions climatiques pour réaliser de bonnes vendanges. Lorsque l’opération est réalisée en temps humide (présence de la rosée, de pluie…), cela peut impacter la qualité du moût (nectar obtenu après la cuisson ou pression des raisins). Le moût pourra donc perdre sa concentration. De plus, les grappes coupées doivent être recueillies dans des contenants adaptés pour éviter qu’elles perdent leur jus. Ce dernier, une fois en contact du sol, peut s’oxyder et propager ainsi des éléments néfastes aux cultures.

 

C’est donc une opération délicate qui doit être menée par des experts. Entre ces conditions exigeantes et les risques liés à une mauvaise vendange en vert, la plupart des vignerons déconseillent d’utiliser cette méthode chaque année. Elle peut intervenir exceptionnellement en cas d’un souci rencontré durant la culture : taille trop longue, mauvaise combinaison entre le terroir et le cépage ou encore amendement trop riche.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *