23
Jan

Qualité du raisin et qualité du vin : un lien étroit chez Grand Français

La sélection du raisin est une étape essentielle de la création d’un grand cru. Si un bon raisin peut être mal travaillé et finalement donner un mauvais vin, un raisin de mauvaise qualité ne pourra jamais faire un grand millésime ! C’est en partant de ce constat que Grand Français effectue ses vendanges à la main, pour pouvoir parfaitement trier les grappes et ne sélectionner que les meilleurs fruits.

 

L’impact du terroir sur le vin biologique

La qualité d’un vin vient avant tout de son environnement. C’est finalement comparable à n’importe quel autre produit fini : si vous n’assemblez que des matériaux de piètre qualité, vous aurez un produit bas de gamme. Voilà pourquoi le terrain sur lequel est cultivée la cuvée, l’âge et l’état des pieds de vigne, ainsi que le raisin récolté, sont des éléments capitaux pour la saveur finale du cru.

Dans le cadre de l’agriculture biologique, cet environnement est encore plus important. Comme l’explique Dominique Vacher, le propriétaire de Grand Français,  dans une récente interview pour le club In A Bottle, la notion de toxicité d’un sol lui semble être un élément à prendre en compte dans la production d’un vin. Les terres choisies pour cultiver et récolter son vin biologique sont respectueuses des normes bio et garantissent un vin naturel, aussi bon pour les papilles que pour la santé.

 

Le choix du raisin

Mais récolter sur des terres parfaitement préservées de tous produits chimiques ne suffit pas à garantir la qualité d’un vin biologique. La sélection du raisin est une étape déterminante, qui garantira à la bouteille finale des arômes marqués et agréables en bouche. À cet effet, les vendanges manuelles permettent de faire un premier tri rigoureux dans les grappes récoltées. Lors d’une météo peu clémente, il peut y avoir de nombreuses pertes, voire même une absence quasi totale de raisin à produire.

Cette mésaventure est arrivée à Grand Français en 2012 et 2013. Soucieux de la qualité de notre vin, notre domaine a refusé d’utiliser ces récoltes pour sa vinification. Par conséquent, ne cherchez pas nos millésimes 2012 et 2013, vous n’en trouverez pas !

Pour l’année 2014, la récolte a de nouveau été compliquée, mais nous avons tout de même gardé 25% du raisin. Ce millésime sera donc produit en petite quantité, mais de très bonne qualité.

 

L’importance de cette exigence dans la vinification biologique

Vous l’aurez remarqué si vous êtes habitué à consommer des bouteilles provenant du même domaine, qu’un vin n’a pas la même saveur d’une année sur l’autre. Un vigneron fait en sorte de garder un certain équilibre et une structure de base, cependant il peut y avoir des variations d’arômes. Mais la clé d’une base saine, qui garantira au vin une excellente qualité, reste et restera toujours le raisin.

Chez Grand Français, comme chez d’autres vignerons, la qualité est l’objectif premier de notre production. Le consommateur doit prendre plaisir à déguster notre vin avec un succulent repas et avoir envie de réitérer l’expérience.

 

Le raisin est le fondement du vin biologique. Sa récolte doit être parfaite pour garantir un cru en adéquation avec les standards de l’agriculture bio, mais aussi des valeurs de Grand Français. Nous préférons sacrifier une année de récolte que produire un vin qui ne remplit pas nos exigences ni les vôtres.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *