19
Déc

Profiter de la magie de Noël avec un bon vin chaud

Roi des marchés de Noël, le vin chaud réchauffe généralement les cœurs et les corps durant la période hivernale. Pendant que les enfants s’amusent sur la patinoire éphémère, il n’est pas rare que les parents en profitent pour déguster un verre de vin chaud à un stand proche.

Mais connaissez-vous la recette de ce chaleureux breuvage ? Nous allons tout vous révéler sur cette boisson phare de l’hiver.

 

Les ingrédients d’un bon vin chaud

Il sera difficile de vous donner une recette type du vin chaud, tant cela dépend des personnes, des goûts et des couleurs ! Le plus souvent, il est composé de vin rouge, mais de plus en plus de vins chauds blancs voient le jour.

Il faut ensuite ajouter un mélange d’épices douces et de la cannelle. Parmi les ingrédients phares, nous retrouvons souvent du gingembre, du miel, du safran, de l’écorce d’orange, de l’anis ou encore du clou de girofle.

 

La fabrication du vin chaud

Pour fabriquer ce breuvage hivernal, il faut partir d’un vin rouge déjà existant. Si un viticole vend sur les marchés de Noël, il pourra partir sur son millésime actuel. Si vous souhaitez le fabriquer à la maison, alors partez sur un vin rouge de Bordeaux de votre choix. Étant donné qu’il sera chauffé et modifié, vous pouvez prendre une bouteille aux alentours de 3 €. Inutile de prendre un grand cru classé !

Le vin est ensuite chauffé dans une casserole, ou une grosse cuve, durant au moins 30 minutes à partir du moment où il commence à bouillir. Attention, si vous en faites chez vous, dès que l’eau commence à frémir, il faut baisser le feu. Le vin ne doit pas être porté à ébullition.

Lorsque la boisson est frémissante, il faut y ajouter les épices et un bâton de cannelle. Au bout d’une demi-heure, le vin chaud est prêt à servir ! A l’aide d’une louche, c’est l’heure de remplir les verres des convives ou des clients du marché de Noël, pour une dégustation réconfortante.

 

Les accords met/vin chaud

Le vin chaud se déguste généralement en milieu d’après-midi et s’accompagne de certaines spécialités de Noël. Si vous êtes adeptes des petits biscuits de Noël, souvent aromatisés à l’amande ou à la cannelle, ils se marieront parfaitement avec cette délicieuse boisson. Vous pourrez ainsi passer un moment convivial avec vos enfants en participant au goûter.

Dans les régions du Nord-Est, comme l’Alsace et la Lorraine, il est courant de boire un vin chaud tout en dégustant un bretzel. Le sel et le moelleux de cette viennoiserie se marient divinement avec les épices de ce breuvage atypique.

Le vin chaud peut aussi ponctuer un repas du midi qui se sera éternisé jusqu’à 15 ou 16 heures et permettre aux convives de déguster vos gâteaux de Noël en dessert.

 

Si le vin chaud était surtout populaire dans le Nord-est de la France et dans les pays tels que l’Allemagne, le Luxembourg, la Belgique, l’Autriche ou encore la Suisse, il a su conquérir toute la France, dont le bordelais ! Il n’est pas rare de trouver des marchands qui se servent d’un bon vin de Bordeaux pour fabriquer ce doux breuvage épicé, agréable à déguster lorsque les températures gravitent autour de 0°c. Profitez de la période de Noël pour découvrir le vin rouge sous un autre angle, plongé dans une joyeuse ambiance de fête !

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *