16
Août

Où acheter son vin ?

Acheter son vin peut relever du casse-tête pour ceux qui s’y connaissent peu et veulent être sûrs de ne pas se tromper. Il faut dire que les points de vente ne manquent pas et qu’ils répondent chacun à des besoins spécifiques.

 Cap sur les différents endroits où acheter son vin, avec leurs avantages et leurs inconvénients !

En grande surface

La majorité des vins consommés dans la vie courante sont achetés au supermarché, en même temps que ses autres courses. Si ce mode d’achat représente des avantages certains en terme de praticité et de prix, il n’est pour autant pas l’idéal. Si vous n’y connaissez rien, vous ne trouverez personne pour vous conseiller. Chaque semaine, vous y retrouverez les mêmes crus et mêmes domaines, qui ont un contrat permanent avec la grande surface. Beaucoup de producteurs refusent d’être référencés en grande surface pour une question d’image.

Néanmoins, cela ne signifie pas que les vins vendus sont mauvais. Au contraire, il y a des bons vins à des tarifs compétitifs puisque les volumes commandés jouent en faveur de notre porte-feuille. Mais les crus vendus restent destinés à la consommation quotidienne et offrent peu d’originalité.

 

Chez le caviste

Le caviste est souvent un commerçant de proximité, passionné par son métier, qui prodigue de précieux conseils à ses clients. Selon vos goûts et vos besoins, il vous guidera vers le meilleur choix possible et pourra même vous donner des indications concernant la conservation et le vieillissement.

En tant que passionné d’œnologie, il parcourt souvent les routes (des vins !) pour y dénicher des bouteilles aux saveurs hors du commun. C’est l’assurance de découvrir régulièrement de nouveaux domaines et d’ouvrir son horizon gustatif.

 

Sur internet

4 internautes sur 10 effectuent des achats sur internet. Facilité d’accès, prix compétitifs, promotions régulières… ils plébiscitent de plus en plus ce canal de vente. Le vin n’échappe pas à la règle et de nombreuses boutiques en ligne ouvrent leur porte pour accueillir les buveurs de vin, amateurs ou éclairés. Même les domaines s’y mettent et proposent directement la vente de leur bouteille en ligne. C’est notamment le cas de Grand Français.

C’est vrai qu’il n’y a pas de vendeur direct et que cela peut freiner les novices en la matière. Mais, en général, les descriptifs produits donnent de multiples détails sur le bouquet, l’accord met/vin, le mode de conservation et le temps de vieillissement. Ce qui permet à l’internaute de disposer de tous les renseignements nécessaires pour faire le meilleur choix possible.

 

Au domaine

Acheter son vin directement dans le domaine producteur est le meilleur moyen de faire le bon choix. Le vigneron propose toujours une dégustation de ses crus et vous guide selon vos goûts. Conviviale, cette méthode d’achat permet vraiment de s’immerger dans l’univers du vin que l’on consomme et de profiter de l’expertise d’un véritable professionnel.

Par contre, il faut se prévoir quelques jours de vacances pour parcourir les différentes routes des vins à travers la France. C’est une solution idéale pour s’organiser un petit séjour œnologique, mais beaucoup moins pratique pour sa consommation quotidienne.

 

Dans les bars à vins

S’il est difficile de sillonner toutes les routes de France pour déguster les vins directement dans les domaines, il existe une alternative plus pratique : les bars à vins. Là encore, vous aurez la possibilité de goûter des crus avant de les acheter et de disposer des conseils d’un passionné d’œnologie.

 

Dans les foires aux vins et les salons

Si vous disposez d’une cave à vin chez vous, les foires et salons constituent un moyen pratique de se refaire un stock personnalisé. Vous pouvez rencontrer de nombreux viticulteurs, goûter leur production et bénéficier de conseils avisés. La vente par carton vous permet d’avoir des prix dégressifs sur des vins que vous êtes certain d’apprécier. L’occasion idéale de compléter sa collection de bouteilles et de faire le stock pour les fêtes de fin d’année.

 

Le tout est d’étudier vos besoins et de bien connaître vos goûts. Un amateur devra plutôt se diriger vers un lieu où un professionnel peut le renseigner, tandis qu’un fin connaisseur, plus autonome, pourra facilement dénicher les bonnes affaires sur internet ou dans les foires aux vins.

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *