02
Fév

Mieux boire le vin rouge au quotidien, découvrez les secrets d’une consommation saine

Le vin à des propriétés bénéfiques sur la santé, mais à condition de le boire avec modération ! Surtout après les fêtes de fin d’année, qui ont sûrement été synonymes d’excès (une fois par an, c’est permis !).

Alors, comment revenir à une consommation raisonnée, afin de continuer à apprécier les délicates saveurs du vin rouge, sans nuire à votre santé ?

 

Limiter la consommation de vin rouge à un verre par jour

Bien que le vin ait des effets positifs sur votre santé, ce n’est pas une raison d’en boire plus que de raison. Cette boisson contient tout de même un taux d’alcool assez important.

D’une manière générale, la quantité recommandée pour les femmes se limite à un verre de 10 cl par jour. Les hommes, par contre, peuvent se resservir un verre de plus, vu que leur organisme est plus robuste. Par ailleurs, des études ont même démontré qu’à ce stade, le vin a des impacts positifs sur votre système cardiovasculaire et sur le « bon cholestérol ».

Par contre, ces 2 verres par jour ne sont pas « rattrapables ». Si vous n’en buvez pas sur une journée, ne croyez pas que consommer 4 verres le jour suivant est la solution !

 

Adopter une alimentation saine et équilibrée en parallèle

Boire du vin rouge durant un repas, d’accord, mais durant un repas équilibré ! Testez une bonne bouteille de Château Grand Français avec une tarte aux légumes bio, un canard au chou rouge et aux pommes de terre, des aiguillettes de volaille aux légumes verts ou des lasagnes aux courgettes.

Puis faites vous plaisir avec une petite portion de fromage : camembert, comté, beaufort, gouda, bleu de Bresse ou brie.

Et on termine avec un fruit, rouge de préférence pour aller avec votre dernière gorgée de vin.

Des menus équilibrés vous permettent d’entretenir votre forme physique et d’être toujours en bonne santé. Cela contribue à réduire les effets néfastes du vin et à en extraire tous les bienfaits.

 

Préférer du vin rouge bio

Tous les vins ne se valent pas, car certains présentent plus d’intérêt pour votre santé que d’autres. Ainsi, vous devez diriger votre choix vers le vin rouge. Ce dernier contient une forte quantité de polyphénols qui agissent comme des antioxydants. Ils vous aident à lutter contre les radicaux libres et favorisent la régénération des cellules.

Toutefois, veillez à opter pour des vins bio, garantis sans pesticides ni composés chimiques, comme les vins de Grand Français.

 

Boire du vin rouge pendant les repas

Profitez au mieux des bienfaits du vin en le buvant pendant les repas. Vous réduisez ainsi le taux d’alcool absorbé par votre organisme, car ils sont ingérés simultanément avec les graisses alimentaires.

De plus, le vin maximise les effets des oméga 3 et 9 absorbés durant le repas. Or, ces acides gras essentiels jouent un rôle important dans la protection de notre système cardio-vasculaire, boostent nos défenses immunitaires et assurent le bon fonctionnement du cerveau.

 

Éviter le vin en cas de carence en vitamine B9

Il faut tout de même savoir que la consommation de vin est contre-indiquée pour les personnes en manque de vitamine B9. Ce conseil s’adresse plus particulièrement aux femmes, car le risque de développement du cancer du sein est très élevé.

Pour réduire ce risque, le mieux est d’opter pour une alimentation riche en vitamine B9 et donc d’ajouter à vos repas équilibrés des abats, pois chiches, épinards, fenouil, salades vertes (mâche, frisée, pissenlit…), melons, abricots, lentilles ou encore des noisettes.

 

Pour mieux boire le vin au quotidien et continuer de l’apprécier, il doit rester un petit plaisir que vous partagez avec un bon repas !

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *