13
Jan

L’hiver, saison de la taille de la vigne

A partir du mois de décembre, la vigne est plongée dans son long sommeil hivernal. Un repos dont ne jouit pas le vigneron car, comme le dit si bien l’adage : « saison fraîche rime avec taille sèche ».

La saison de la taille de la vigne est une étape longue et fastidieuse, mais ô combien essentielle pour préparer le vignoble pour l’année à venir. Durant cette période, il va falloir éliminer 80% des sarments qui sont apparus l’année précédente, afin de permettre à la vigne de se développer de manière non anarchique, en donnant des grappes moins nombreuses, mais plus lourdes et juteuses. C’est là que s’exprime tout le savoir du vigneron, qui devra choisir le nombre de bourgeons à conserver, afin de trouver le meilleur équilibre entre quantité et qualité de la future vendange.

 

L’opération la plus importante de l’année

Chez Grand Français, nous accordons une attention minutieuse à la taille de la vigne, qui conditionnera la qualité du nouveau millésime à venir. Cette étape, qui va durer environ 3 semaines, mobilisera entre 3 et 4 coupeurs qui, le dos courbé au milieu des vignes, sectionneront les rameaux des quelque 40 000 pieds qui constituent notre domaine selon un mode de taille bien spécifique : le double Guyot.

Cette technique, dont le but est de limiter l’allongement de la souche et d’augmenter la production de raisin, consiste à conserver 2 sarments afin d’obtenir 2 baguettes (voir image ci-dessous). Bien qu’elle soit plus longue et fastidieuse que le Guyot simple, nous avons choisi cette technique car elle permet d’obtenir des raisins qui vont s’étaler le long des rameaux, et donne de ce fait une excellente répartition de la surface foliaire.

 

Concrètement

Sur les pieds, nous enlevons les boutons inférieurs (on appelle cette pratique le « débourgeonnage ») afin d’éviter la pousse de rameaux inutiles qui peuvent affaiblir la vigne et de permettre une meilleure aération lorsque les feuilles se développent. Il est important de ramener la taille le plus bas possible au niveau des pieds pour bien les aligner sur les fils, et donc dans le rang. Parallèlement, les bois superflus de l’année dernière sont enlevés. Certains seront simplement brûlés alors que d’autres seront utilisés par les voisins qui les utilisent pour leur usage personnel, principalement comme combustible pour leurs grillades et barbecues.

Ce dur labeur s’achève généralement vers la mi-mars, lorsque la vigne sort doucement de son « hibernation » pour commencer son cycle végétatif.  C’est à ce moment, lorsque le sol commence à se réchauffer, que la sève remontre à travers les rameaux épargnés et suinte par les entailles non encore cicatrisées pour former ce que l’on appelle les pleurs, c’est-à-dire des écoulements liquides. Et c’est un nouveau cycle qui commence pour la vigne et pour le vigneron…
C’est en prenant soin de sa vigne tout au long de l’année et en maîtrisant certaines techniques viticoles que l’on peut espérer produire un vin complexe et harmonieux. Et c’est certainement pour cela que le vin Grand Français est autant apprécié ! Vérifiez-le par vous-même et visitez notre boutique ! Et n’hésitez pas à nous rejoindre sur Facebook et Twitter pour ne rien rater de notre actualité.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. S’il-vous-plaît, consommez avec modération.

 

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *