06
Oct

L’évolution des goûts du consommateur en matière de vin

Le secteur du vin est en constante évolution et doit s’adapter sans cesse aux préférences des consommateurs. Si ce breuvage a toujours la cote en France, ses modes de consommation, le profil de ses acheteurs ou encore les millésimes en vogue changent constamment.

Soucieux de connaître au mieux les attentes de nos clients, Grand Français s’est penché sur les dernières études concernant les habitudes des Français dans la consommation du vin.

 

Les Français sont en quête d’informations

Ce qu’il ressort des différentes études est l’envie grandissante des consommateurs de se renseigner avant leurs achats. Nous nous souvenons qu’ils sont 71% à dire ne pas s’y connaître en vin et avoir besoin de conseils pour choisir au mieux leur bouteille. Cette tendance se confirme donc en démontrant que 8 acheteurs sur 10 demandent l’avis de leur caviste avant l’achat (53%), consultent leurs proches (51%) ou se renseignent sur internet (26%).

 

Les vins rosés ont la cote

Parmi les vins plébiscités par les Français, le rouge est légèrement en perte de vitesse au profit du rosé. Ce dernier est apprécié pour son côté frais et par le fait qu’il se consomme en toute occasion. Il est vrai que ce vin peut s’apprécier en apéritif et sur à peu près tous les types de repas (viande rouge, viande blanche, poisson, salade, etc.). Par ailleurs, le vin rosé convient mieux aux palais qui ne sont pas encore habitués au caractère des tanins.

Cependant, nous aimerions préciser que le vin rouge ne fait pas qu’accompagner les plats, il est aussi présent pour relever certains mets comme la viande rouge, le fromage, les plateaux de charcuterie, le chocolat ou encore les desserts aux fruits. De plus, certains rouges sont très légers et se dégustent parfaitement en apéritif.

 

Une tendance aux arômes plus fruités

De plus en plus de femmes se mettent à déguster du vin et elles représentent aujourd’hui 36% de la clientèle. Les études démontrent aussi un rajeunissement des consommateurs. En effet, ce breuvage était avant l’apanage des adultes de plus de 35 ans, aux goûts plus raffinés et aux palais avertis.

Mais boire du vin devient tendance et la tranche des 18-35 ans goûte avec plaisir aux vins rouges, blancs et rosés. Néanmoins, c’est ce qui explique cette évolution vers la recherche de vins plus accessibles, adoucis, où les saveurs de l’alcool seraient subtilement remplacées par des notes fruitées.

 

La recherche de vin bio

Pour terminer, vous avez certainement remarqué que les consommateurs recherchent de plus en plus à consommer des produits sains, qui respectent aussi bien l’environnement que leur santé. Cet engouement se fait aussi ressentir dans le vin puisque 1 français sur 3 déclare boire du vin bio. Par ailleurs, le secteur viticole représente 11% du total de la consommation des produits bio en France.

 

Des chiffres qui montrent qu’aujourd’hui, Grand Français a eu raison de convertir son vignoble à l’agriculture biologique et de privilégier la culture responsable, pour offrir des vins authentiques à ses consommateurs. Et si vous n’avez pas encore eu l’occasion de découvrir notre Château Grand Français et l’Héritage de Grand Français, venez parcourir notre boutique en ligne !

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *