03
Nov

France VS les autres pays : quelles sont leurs attentes en matière de vin français ?

Le vin français est consommé à travers le monde : 39% de notre production s’exporte. Elle dépasse le cadre de l’Europe pour investir les marchés américains, latins et asiatiques. Cependant, conquérir ces pays aux coutumes très différentes n’est pas une sinécure. Le mode de consommation et la perception des vins français ne sont pas les mêmes pour tous.

Grand Français vous propose aujourd’hui d’analyser les attentes des Français et celles des étrangers concernant le vin de notre beau pays.

 

L’authenticité VS le prix

Même si de nombreux Français reconnaissent volontiers ne rien y connaître en vin, ils recherchent avant tout des appellations et des saveurs. Ils connaissent tout de même les régions et n’hésitent pas à demander conseil en mettant en avant l’originalité et l’accord met/vin avec les plats qu’ils s’apprêtent à servir.

Aux États-Unis, là encore la connaissance du vin est peu approfondie, mais les consommateurs accordent davantage d’importance au prix. Certes, le vin français est souvent plus cher que chez nous, mais les Américains insistent avant tout sur le rapport qualité/prix.

Peut-être est-ce lié au point suivant… ?

 

La tradition VS l’innovation

En France, nous sommes très conservateurs dans notre façon de consommer du vin. Cette boisson sacrée est donc servie dans les règles de l’art.

Mais les Américains, eux, osent les mélanges étonnants ! Si les jeunes adorent le vin rosé, ils ne souhaitent pas forcément adopter des grands crus, car ils vont ajouter des glaçons, du soda ou encore du jus de fruits.

Une pratique qui ferait frémir plus d’un Français !

Par conséquent, ils sont moins regardants sur la qualité du vin et l’authenticité des saveurs. Ils privilégient le côté sucré.

Néanmoins, il s’agit ici des consommateurs de moins de 40 ans. Les Américains plus âgés ont une préférence pour le vin rouge et leurs cépages de prédilection sont le Merlot et le Cabernet-Sauvignon.

En France, le vin rouge tient également le haut du classement, avec des cépages comme le Cabernet-Sauvignon et la Syrah.

 

L’Ouest VS le Sud

En France, nous plébiscitons davantage l’ouest avec le Bordelais et les Pays de la Loire. Notons que la Bourgogne vient juste derrière.

Quant aux étrangers, ils ont une préférence pour les vins du Languedoc-Roussillon. Elle est d’ailleurs la première région française exportatrice de vin : elle représente 31% des vins exportés !

Comment expliquer cette tendance ?

Le sud de la France est une région qui fait rêver de nombreux étrangers et l’une des premières régions touristiques également. Elle est très connue à travers le monde et bénéficie sans conteste d’un fort capital sympathie.

Par conséquent, les étrangers arrivent mieux identifier la provenance des vins étiquetés « Sud de France » et auront naturellement tendance à choisir ce vin français, plutôt que celui d’une autre région.

 

L’originalité VS l’esthétisme

En voilà une donnée étonnante, mais la Chine semble accorder une grande importance à la forme de nos bouteilles. Les Français pourront être attirés par une forme originale ou une étiquette colorée, ce qui ne les empêchera pas d’aller plus loin dans la recherche d’informations avant de céder à l’achat.

Quant aux Chinois, ils se détournent immédiatement des bouteilles aux formes singulières et aux étiquettes bariolées. Sur ce marché, le vin français est associé au luxe et donc aux produits haut de gamme.

Les bouteilles doivent paraître authentiques et être esthétiques, deux adjectifs qui sont synonymes de qualité et de prestige pour la Chine.

 

Les valeurs vin bio VS son prestige

Quant au vin bio, il semble devenir une valeur sûre dans le monde entier.

D’après une étude de l’Agence Bio, le vin bio produit en France s’exporte tout d’abord en Europe, puis en Asie et en Amérique du Nord. Les pays scandinaves restent particulièrement friands du vin bio, car ils sont beaucoup plus sensibilisés sur les questions de santé et d’environnement. La consommation du bio est vue chez eux comme une nécessité, davantage que comme une mode ou une tendance.

En Chine, il semble que les consommateurs recherchent encore un aspect prestigieux dans la consommation du vin bio. Les nouveaux riches associent la possibilité de boire ce type de bouteille à du luxe, il y a très peu de sensibilisation concernant les questions sanitaires ou écologiques.

 

Dans tous les cas, le vin est souvent synonyme de convivialité dans le monde entier. Le vin français se déguste entre amis, à la maison ou au restaurant. Il reste le meilleur atout des « apéros » dînatoires, très en vogue en Europe et aux États-Unis.

Et vous, qu’attendez-vous d’un vin français ?

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *