11
Août

Études : le vin rouge possède des vertus sur notre santé

Bonne nouvelle, d’après plusieurs études, la consommation raisonnable de vin rouge est un atout pour votre santé ! Pour vous aider à y voir plus clair sur cette affirmation qui ravira les amateurs de vin, Grand Français vous propose aujourd’hui un tour d’horizon des différentes études sur le sujet…

 

Boire un demi-verre de vin par jour prolonge l’espérance de vie

Une étude néerlandaise datant de 2009, réalisée sur 1 400 hommes pendant 40 ans, a démontré que consommer un demi-verre de vin au quotidien permet de prolonger sa vie de 5 ans, par rapport à ceux qui ne boivent jamais d’alcool.

Apparemment, la consommation de vin aide à réduire les risques de maladies cardio-vasculaires ou cérébrales. Donc qui dit meilleure santé, dit vie plus longue !

 

Une consommation modérée de vin contribue à prévenir les maladies cardiaques

Une autre étude du Brigham and Women’s Hospital de Boston est venue à cette même conclusion : une consommation modérée d’alcool (7 verres de vin par semaine) réduit les risques d’accident cardiovasculaire de 20%.

Ces recherches ont été menées auprès de 15 000 personnes, sur une durée de 25 ans. Tous les 3 ans, ces hommes et femmes étaient interrogés sur leurs habitudes de consommation et un bilan de santé était effectué. C’est de cette façon que les chercheurs ont conclu à une meilleure santé cardiaque pour ceux qui dégustent environ 1 verre de vin par jour.

À l’inverse, les hommes qui consomment plus de 3 verres par jour augmentent de 47% le risque de décès précoce et pour les femmes, ce chiffre grimpe à 89%.

 

Le vin rouge contient des substances aux multiples vertus sur le cœur

Comment expliquer que le vin, notamment rouge, puisse ainsi bénéficier à notre système cardiaque ? Tout réside dans les polyphénols contenus dans le raisin, ainsi que l’alcool produit au moment de la fermentation.

D’après le Professeur Ferrières, la combinaison de ces deux substances agit comme un vasodilatateur, ce qui favorise la circulation du sang. Le cœur est parfaitement drainé et donc fonctionne à merveille. Par ailleurs, des antioxydants sont également produits au moment de la fermentation et aident notre organisme à lutter contre les radicaux libres, molécules responsables de la dégénérescence de nos cellules.

Il existe une autre raison pour expliquer les vertus du vin sur la santé : le resvératrol. Cet antibiotique naturel se trouve dans la vigne, mais sa teneur varie selon le type de cépage. Et c’est dans les variétés rouges qu’il est le plus présent !

Il est indispensable pour aider les ceps à se défendre contre les agressions extérieures, notamment les champignons. Le resvératrol se retrouve donc dans votre bouteille en fin de production et viendrait à votre tour vous protéger contre les maladies. Des tests réalisés en laboratoire ont démontré que cet antibiotique naturel est particulièrement efficace pour bloquer la production de cellules malignes de certains cancers. Il pourrait même jouer un rôle dans le ralentissement de maladies neurodégénératives comme Alzheimer. Maintenant, il reste difficile à déterminer si sa forme naturelle, contenue dans le vin, a réellement les mêmes effets qu’en laboratoire.

 

Ces différentes études démontrent que la consommation modérée de vin rouge est bénéfique pour votre santé. Comme toujours, il convient de rester prudent, mais si vous dégustez un succulent plat qui irait bien avec un verre de vin rouge, alors vous pouvez succomber à ce petit plaisir sans risque.

Comments ( 1 )

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *