01
Déc

Un vin bio au Festival du Film de La Baule

Malgré la tragédie du 13 novembre à Paris, le Festival du Film de La Baule n’a pas voulu céder à la peur et a maintenu les activités du week-end. Les organisateurs, Sam Bobino et Christophe Barratier, ont affirmé que « la culture est la meilleure des réponses à la barbarie ».

C’est donc avec honneur que Grand Français a fait le déplacement pour assister aux projections et concerts prévus jusqu’au 15 novembre.

 

Grand Français, partenaire de la soirée du samedi

Notre équipe s’est donc rendue à La Baule, le samedi soir, pour accompagner avec finesse et élégance le concert de Michel Legrand. Ce compositeur de grande renommée, mis à l’honneur durant ce week-end, proposait un concert événement durant lequel il n’a pas manqué de rendre hommage aux victimes des attentats de Paris.

C’est avec une touchante Marseillaise jouée au piano que nous nous sommes tous recueillis, avant de céder à une tradition de notre art de vivre à la française : la dégustation de vin.

Grand Français au Festival de La Baule

Si cette dernière avait comme un goût de résistance, elle avait surtout pour objectif d’offrir aux convives une soirée exceptionnelle où la culture et la gastronomie se combinent parfaitement.

Véritable symbole de partage et de convivialité, notre Cuvée Grand Français 2010 est donc venue accompagner un délicieux repas au célèbre restaurant Nossy Be.

 

Un vin bio apprécié par les invités d’honneur

Nous avons eu le plaisir de faire déguster notre vin bio au prestigieux Jury composé des sublimes actrices Pauline Lefevre et Elisa Tovati, du talentueux acteur Edouard Montoute, d’Eric Michon (président d’Universal Music Vision) et du président du Jury, le réalisateur Gérard Corbiau.

D’autres invités de marque ont pu apprécier notre Cuvée Grand Français 2010 aux notes de cannelle, de réglisse et de fruits noirs, tels que Arthur Dupont, Bernard Montiel, Jacques Higelin ou encore Sandrine Bonnaire.

chateau grand francais

Il va sans dire que nous sommes ravis d’avoir participé à cette expérience intense où les différentes sphères de la culture française se sont rencontrées durant un week-end sous le signe de l’élégance, du raffinement, mais aussi du recueillement.

 

Nous terminerons cet article en félicitant Leya Bouzid, qui a reçu 3 Ibis d’or : celui du Meilleur Film et de la Meilleure musique de film pour « A peine j’ouvre les yeux », ainsi que celui de la Meilleure actrice pour Baya Medhaffar.

Un film que nous vous invitons vivement à regarder, tout en dégustant un verre de notre Cuvée Grand Français !

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *