05
Juin

Accords mets & vins : les grands principes

Au moment d’élaborer votre menu, il est essentiel de savoir harmoniser votre vin avec vos petits plats. C’est en trouvant l’accord parfait que vous allez sublimer votre recette et découvrir également toutes les facettes du vin choisi. Il y a toujours une synergie de saveurs entre les aliments et le vin, il convient alors de respecter quelques consignes pour s’assurer une combinaison idéale qui ravira vos papilles.

La succession des vins au cours du repas

Avant d’entrer dans le détail des accords entre vin et type d’aliments, il faut savoir que les vins obéissent à une règle verticale de dégustation. Le vin blanc viendra toujours avant le vin rouge, tandis qu’un vin léger sera servi avant le corsé. Le vin sec se déguste avant un moelleux et le degré d’alcool doit monter crescendo au cours du repas.

Ces règles permettent à votre palais d’apprécier les arômes et les subtilités de chaque cuvée.

 

Le vin et les entrées

En entrée, il faut privilégier les vins frais, jeunes et secs. La couleur va bien évidemment dépendre des ingrédients utilisés. Si vous débutez le repas par de la charcuterie, il est recommandé d’opter pour un vin rouge marqué par des notes épicées et poivrées. Ses tanins se marieront subtilement avec la charcuterie.

Vous faites du foie gras ? Un vin blanc doux et sec accompagnera à merveille la texture fine et douce de cette spécialité hexagonale.

Si votre entrée se compose d’une salade, d’une tourte ou d’une quiche, alors un Côtes de Provence aux notes légèrement fruitées saura équilibrer la saveur salée de ces mets.

 

Le vin et la viande

La couleur de la viande joue un rôle important dans le choix du vin. Pour une viande rouge, un vin charpenté du Sud-Ouest sera l’occasion de retrouver une saveur corsée et tannique. Notre Château Grand Français, avec ses arômes fruités et vanillés, est un excellent choix pour vos morceaux de bœuf, d’agneau et de canard.

Une viande blanche appelle plutôt un vin rouge léger, voire un rosé fruité comme un Beaujolais. Elle s’accommode aussi avec des vins blancs épicés comme un Bourgogne blanc ou un Riesling.

 

Le vin et les produits de la mer

Dès que vous cuisinez un aliment marin, le blanc est de rigueur ! Poissons et crustacés n’aiment pas vraiment les tanins et pour apprécier toutes les saveurs de la mer, optez plutôt pour un cépage d’Alsace, un Chardonnay de Bourgogne, un Entre-deux-mers ou un Chablis.

 

Le vin et les spécialités régionales

Lorsque vous préparez un plat typique d’une région, il faut l’accorder avec un vin aux mêmes origines. Par exemple, une choucroute ou une tarte flambée s’accompagnent d’un blanc d’Alsace, un cassoulet au confit de canard est parfait avec un vin du Sud-Ouest, alors que le comté s’accorde à merveille avec du vin jaune.

 

Le vin et le fromage

L’accord classique avec le fromage se trouve être le vin rouge. Cependant, celui-ci ne doit pas être trop fort en tanins, mais plutôt souple. Si vous aimez le roquefort, le chèvre ou le bleu, alors privilégiez plutôt un vin liquoreux. Les arômes du blanc avec la force de ces fromages rendent la dégustation unique et étonnante.

 

Le vin et le dessert

S’il est courant de prendre le café en même temps que le dessert, il est aussi possible de prévoir un accord vin/dessert qui saura sublimer les saveurs du dernier plat de la soirée. Comme un feu d’artifice, c’est l’occasion d’offrir un magnifique bouquet final à vos invités.

Si votre dessert est à base de fruits, alors un vin moelleux apportera une douceur fruitée supplémentaire. Avec les fruits rouges, choisissez plutôt un vin rouge affiné, qui complètera parfaitement les arômes mûrs, comme notre cuvée Héritage.

Vous êtes fan de chocolat et de cacao ? Favorisez les vins doux, affinés longuement en fût. Un vieux Maury ou un Banyuls 20 ans d’âge feront ressortir l’amertume du cacao et l’onctuosité du chocolat. Un mélange qui résonnera comme une explosion sur votre palais et sur celui de vos invités. Une fin de repas délicieusement réussi !

 

Cet article pourrait encore être développé, tant les subtilités des accords mets/vins peuvent être complexes et précises. Néanmoins, vous connaissez maintenant les grandes lignes des alliances entre repas et vin. En respectant ces principes de base, vous êtes sûr de sublimer tous vos menus et d’impressionner vos invités gastronomes.

Comments ( 1 )

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *