15
Juin

6 questions pour tout savoir sur l’univers du vin rouge

Si vous suivez notre blog régulièrement, vous avez remarqué que nous essayons de vous éclairer au maximum sur l’univers du vin rouge et du vin bio. À travers nos conseils, nous espérons vous aider à choisir au mieux vos bouteilles, à la déguster à leur apogée et à les accorder avec les mets parfaits.

Ce qui n’empêche pas les consommateurs de se poser encore beaucoup de questions sur le vin rouge, sa consommation, son univers, son service. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons une sorte de « Foire aux Questions » pour connaître l’essentiel sur le vin rouge.

 

Combien de temps doit-on ouvrir une bouteille de vin rouge avant de la servir ?

Il est difficile de donner une réponse générique ! Tout d’abord, cela va dépendre du vin en lui-même : est-il jeune ou ancien ? Certains vins de table peuvent être dégustés 10 minutes après l’ouverture de la bouteille, alors que des grands crus auront besoin d’au moins 1h pour donner le meilleur de leur bouquet.

Par contre, si vous décidez de carafer directement le vin, ces temps s’amenuisent ! Un jeune vin (qui se déguste à sa naissance) pourra être consommé dès sa mise en carafe. Un vin rouge plus ancien, qui a besoin de s’oxyder, pourra être dégusté 20-30 minutes après.

 

Existe-t-il une différence entre carafer et décanter un vin rouge ?

Oui ! Carafer signifie simplement aérer le vin pour lui permettre d’exprimer pleinement ses saveurs. C’est généralement la méthode utilisée pour les vins jeunes (entre 3 et 5 ans). Au-delà, il est nécessaire de supprimer le dépôt qui se développe naturellement dans les vins plus anciens.

Pour effectuer correctement ce procédé, vous devez opter pour une carafe à décanter, capable de filtrer ce dépôt pour ne garder que le nectar préféré de Bacchus.

 

Comment remplir correctement son verre de vin rouge ?

Très souvent, lors de repas entre amis, il est courant de dire : « ne remplit pas plus haut que le bord ! ». Ce qui fait rire l’assemblée. En réalité, concernant le vin rouge, il faut même s’arrêter largement avant. La règle est de verser jusqu’à ce que le liquide atteigne le plus large diamètre du ballon.

 

Pourquoi ne doit-on pas tenir son verre par le ballon ?

Si les verres de vin sont empreints d’une grande élégance avec leur pied fin et parfois finement décoré, ce n’est pas uniquement pour des raisons esthétiques. Il est recommandé de tenir son verre par le pied pour éviter de réchauffer le vin rouge.

Pour que ce dernier délivre toutes ses saveurs, il doit rester à une température de 12°C. Déjà que l’air ambiant risque de le réchauffer, si vous mettez en plus votre main autour du ballon, le mercure va encore grimper. Ce qui risque de modifier le goût de la cuvée et généralement, ce n’est pas pour l’améliorer…

 

Le prix d’une bouteille est-il un gage de qualité ?

La qualité a un prix, c’est vrai. Néanmoins, ce n’est pas parce qu’une bouteille de vin rouge offre des prix attractifs qu’elle sera mauvaise. Il faut déjà comprendre que la « qualité » est une notion subjective. Vous pouvez goûter un vin que vous trouvez délicieux, tandis que votre voisin de table le jugera moyen.

Ensuite, la méthode de conservation et l’année de dégustation vont aussi jouer un rôle sur la perception de la qualité. Si vous achetez un grand cru qui nécessite de vieillir au moins 10 ans et que vous l’ouvrez tout de suite, vous risquez d’être fortement déçu ! Il en va de même si vous le conservez dans un endroit non adapté pendant cette dizaine d’années…

Ne vous arrêtez jamais sur un prix et préférez toujours demander conseil à votre caviste.

 

 Les vins anciens sont-ils meilleurs que les vins jeunes ?

Il est courant de voir des articles dans la presse qui relatent des ventes exceptionnelles de grands crus, de plusieurs dizaines d’années, à des tarifs aux multiples zéros. Face à ces informations, vous êtes vite tenté de faire une liaison entre l’ancienneté d’une bouteille et sa qualité. Des vins qui dépassent le millier d’euros doivent forcément être délicieux.
Et bien non, encore une fois, de nombreux paramètres entrent en compte dans la qualité du bouquet. Vous pouvez prendre le vin le plus cher du monde, si vous l’exposez trop longtemps à la lumière ou à la chaleur, il sera aussi bon que du vinaigre…

Il existe de belles surprises dans les vins jeunes ! Tout dépend de vos goûts, de vos besoins et du repas qui accompagne votre bouteille.

 

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous rejoindre sur les réseaux sociaux et à nous contacter !

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *