15
Mar

2015 : une année record pour l’exportation de vin français

Nous pouvons crier « Cocorico » ! En 2015, les exportations de cuvées françaises ont atteint un nouveau record de chiffre d’affaires : 11,7 milliards d’euros. Le vin rouge est notamment celui qui s’exporte le plus, une nouvelle qui nous ravit particulièrement chez Grand Français, comme vous vous en doutez.

Mais quelles sont les raisons qui expliquent l’atteinte de ce seuil historique ? Et quels sont les vins qui ont particulièrement su tirer leur épingle du jeu ?

 

Le vin français, très apprécié hors d’Europe

Impossible de dissocier le vin de la France. Évidemment, si nous savons que les Français apprécient particulièrement ce fleuron de leur gastronomie, les étrangers n’y sont pas indifférents non plus. Et d’ailleurs, ils apprécient de plus en plus les vins produits dans notre pays, comme en témoignage ce record de presque 12 milliards. À savoir que ce chiffre représente une augmentation de 8,7% par rapport à l’année dernière !

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette tendance à la hausse de l’exportation :

Parmi les pays les plus amateurs de nos vins rouges, rosés et blancs, nous retrouvons les États-Unis en tête de liste, suivi par le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Chine. Il est intéressant de constater que les breuvages français ont la cote en dehors de l’Europe !

 

Les Bordeaux parmi les grands vainqueurs

Parmi les vins et spiritueux particulièrement appréciés à l’étranger, le Champagne, le Cognac, le Bordeaux et le Bourgogne gagnent haut la main. À eux quatre, ils représentent 67% des exportations !

Par ailleurs, il faut savoir que les performances des ventes de Champagne ont augmenté de 1.8% par rapport à 2014. Ce qui représente plus de 312 millions de bouteilles. Un chiffre qui donne le vertige…

Pareil pour le Cognac qui connaît une année record, notamment grâce à sa conquête du marché chinois.

Ces deux spiritueux sont responsables de 75% de l’augmentation enregistrée, notamment grâce à leurs opérations envers les marchés américain et chinois. En effet, les exportations vers ces deux pays représentent à eux seuls 84% de la hausse !

 

Toujours une image haut de gamme

Le Champagne, le Cognac, le Bordeaux et le Bourgogne possèdent une image haut de gamme en Chine et aux États-Unis. Ils sont donc vus comme des produits de luxe, symbole d’une certaine puissance sociale. Étant donné que les nouveaux riches ne cessent de croître en Chine et que les Américains aisés ont toujours montré leurs préférences pour les spiritueux français, il est normal que les exportations repartent à la hausse.

Cependant, il est vrai que cette image haut de gamme empêche les vins français de conquérir des marchés comme l’Italie, l’Espagne ou l’Australie. Ces pays étant eux-mêmes producteurs de vin, notamment de vin de table, à des prix plus attractifs, ils privilégient la consommation locale.

 

Pour percer auprès de ces consommateurs, les viticulteurs français devront alors réfléchir à produire également des vins de table. Peut-être que la récente possibilité de produire des vins sans indication géographique est la clé du lancement sur ces marchés…

Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *